Utiliser les outils numériques pour la compréhension orale en langues vivantes


La compréhension orale, reste difficile à évaluer, voire à entraîner, même si l’accès à des supports authentiques adaptés au niveau des élèves a été ces dernières années largement facilité (la banque de sons Audiolingua en est un bon exemple, ainsi que le podcast). Comment entraîner la compréhension orale de l’élève ? Comment l’évaluer sans évaluer la compréhension écrite ?

Au niveau A1 du CECRL, voici ce qui est demandé aux élèves :

« Je peux comprendre des mots familiers et des expressions très courantes au sujet de moi-même, de ma famille et de l’environnement concret et immédiat, si les gens parlent lentement et distinctement. »

Nous allons voir comment récupérer un fichier de locuteur natif sur le site Audiolingua, le raccourcir, le ralentir si besoin, ou au contraire ajouter un bruit d’ambiance pour le complexifier le cas échéant.

Récupérer un fichier du site Audiolingua

Cette méthode est valable avec la plupart des sites proposant des fichiers audio en téléchargement. Si les fichiers d’Audiolingua sont plutôt axés cycle 3, il existe également des sites de comptines en langues vivantes pour cycle 1 et 2.

Nous allons maintenant voir comment raccourcir un fichier audio, à l’aide du logiciel Audacity.

Raccourcir la durée d’un fichier Audio

Nous allons maintenant voir comment ralentir un fichier audio ou, au contraire, le complexifier en ajoutant une bande son.

 Ralentir le tempo d’un fichier son

 

Ajouter une ambiance sonore

Une fois le fichier créé, n’oubliez pas de l’exporter au format MP3, il sera ainsi lisible sur ordinateur, ou sur clé MP3 pour une écoute individuelle au rythme de chaque élève.

Pensez à créer un support d’évaluation qui ne puisse pas parasiter l’objectif de compréhension orale : texte en français, consignes claires et simples.