Rechercher sur Internet, vérifier ses informations


Le prescrit : les instructions officielles de cycle 3

Cycle 3

Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre

Faire acquérir la capacité de coopérer en développant le travail en groupe et le travail collaboratif à l’aide des outils numériques, ainsi que la capacité de réaliser des projets. Dans tous les enseignements en fonction des besoins, mais en histoire, en géographie et en sciences en particulier, les élèves se familiarisent avec différentes sources documentaires, apprennent à chercher des informations et à interroger l’origine et la pertinence de ces informations dans l’univers du numérique.

Enseignement moral et civique

Le jugement : penser par soi-même et avec les autres

  • Prendre conscience des enjeux civiques de l’usage de l’informatique et de l’Internet et adopter une attitude critique face aux résultats obtenus.

 

  • Le jugement critique : traitement de l’information et éducation aux médias.
  • Responsabilisation à l’usage du numérique en lien avec la charte d’usage des TUIC.

Le point sur la recherche ; pourquoi partage-t-on des informations que l’on peut penser être fausse ?

 

(5 minutes d’écoute)

Les outils

La charte d’usage de l’informatique et d’internet : contrat entre l’enseignant et l’élève, à faire signer par l’élève et les parents.

Un exemple ici : http://www.ac-grenoble.fr/missiontice38/spip.php?rubrique139

 

Un poster sur les bons réflexes à adopter (site Educnum) :

 

Rechercher sur Internet

Les recherches sur Internet peuvent être initiées par une matière, ou par un questionnement du professeur dans une activité de type « Quoi de neuf ? », en posant des questions qui vont pousser l’enfant à une recherche : « mais alors, tu nous as parlé du foot, mais ton grand-père, est-ce qu’il pouvait y jouer quand il était petit ? Quand cela a-t-il a été inventé ? Quel pays / Qui l’a inventé ? » « Ta poupée Hello Kitty, c’est un personnage qui vient de quel pays ? »…

Des sites pour aller plus loin adaptés aux plus jeunes :

http://fr.wikimini.org/wiki/Accueil (cycle 2/3)

https://fr.vikidia.org/wiki/Vikidia:Accueil (cycle 3)

 

On peut resserrer la recherche à un ensemble de liens choisis par le professeur, les carnets Qwant sont en cela pratiques.

Sinon, passer en général par Qwant junior, moins précis que Google, mais plus sécurisé et qui ne trace pas les usagers. Toujours faire une recherche en deux mots : « Grève sable », « France carte »…

Ne jamais faire de recherche d’image via Google, passer par Qwant junior.

 

Il existe enfin des défis Internet, sur différents sujets, ouverts à tous ou non :

http://www.ac-grenoble.fr/webeleves/spip.php?rubrique107

http://www.defi-internet62.net

 

Vérifier ses sources

Dans un site, on peut vérifier la véracité du site via ses mentions « À propos… » (exemple : le Gorafi), mais ce n’est parfois pas suffisant.

S’il s’agit d’un blog, il faut pouvoir trouver dans un journal officiel une confirmation, un blog étant l’expression d’une personne en particulier).

Il est également important de différencier opinion et information, la brochure du Monde ci-jointe contient des images exploitables simplement en classe :

Décodex : notre kit pour dénicher les fausses informations by AdrienSenecat on Scribd

S’l s’agit d’un site d’information, le site des décodeurs du Monde peut aider à savoir : http://www.lemonde.fr/verification/

Même s’il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un site « juge et parti’, la méthode d’investigation est rigoureuse et le site évolue selon les retours.

Le site conjoint de Facebook et Google est destiné à des adultes (et adolescents), mais peut être intéressant : https://crosscheck.firstdraftnews.com/france-fr/

Pour les adultes, ici aussi, le nombre de personnes en un lieu donné : https://www.mapchecking.com/

Enfin, les fausses informations sont qualifiées de « hoax » (canular) en anglais, et un site indépendant les traque depuis bien longtemps sur Internet : Hoaxbuster.

 

De manière générale, taper un ou deux mots-clés suivis de « hoax » permet de vérifier la véracité d’un hoax.

Alors, une petite fille de 4 ans a-t-elle téléphoné pendant 45 minutes aux gendarmes parce qu’elle s’ennuyait ? (mars 2017)

Les élèves devront-ils travailler 3h de plus chaque jour ? 😉